La page se charge.
Merci de patienter.

menu

Presse

Réaction de la FEDENE aux annonces du plan « France Relance »

Pascal ROGER – Président de la FEDENE : « En plaçant la transition énergétique et environnementale au cœur de son plan de relance, le gouvernement confie clairement un rôle moteur à la performance énergétique des bâtiments ainsi qu’à la chaleur renouvelable et de récupération. Dans un contexte de marché des énergies fossiles historiquement bas et de réforme de la règlementation thermique des bâtiments, la FEDENE appelle toutefois à un rééquilibrage des fondamentaux économiques et réglementaires ».

Avec près du tiers des 100 milliards d’euros consacré à la transition énergétique de la France, c’est un véritable plan d’investissement durable en faveur des territoires, socialement inclusif car générateur d’emplois locaux qualifiés et non délocalisables !

La FEDENE accueille très positivement ces annonces qui confirment le rôle moteur de la performance énergétique des bâtiments et du développement de la chaleur renouvelable et de récupération dans la relance de l’activité au service d’une croissance économique durable et participant à la construction d’une société plus résiliente. C’est d’ailleurs à ce titre que les syndicats de la FEDENE ont élaboré dès mai 2020 treize propositions d’actions ciblées, immédiates, contributives à la fois à la relance économique et à la décarbonation de nos énergies.

La nouvelle orientation en faveur de démarches de rénovation globale est également, selon la FEDENE, un élément très positif de ce plan de relance. Elle correspond tout à fait aux bouquets de solutions adossées à des garanties de résultats promus par la FEDENE dans le cadre de contrats de performance énergétique, plus pertinents que les démarches « par gestes » qui montrent actuellement leurs limites et génèrent des effets d’aubaine.

Ces axes de relance nécessitent toutefois d’être fondés sur des bases solides qui requièrent un rééquilibrage dans deux domaines :

  • Economique : le décrochage historique du prix des énergies fossiles impacte très fortement l’attractivité et la compétitivité des projets de chaleur et de froid renouvelables et de récupération et réduit la valeur des économies d’énergie. Cette situation est vraisemblablement durable (au moins 3-4 ans compte tenu des renégociations déjà réalisées) et des solutions de rééquilibrage économique pérennes doivent être mises en œuvre rapidement pour créer les conditions d’émergence de ces projets d’économies et de chaleur renouvelable indispensables à l’atteinte des objectifs de décarbonation.
  • Réglementaire : les études récemment publiées montrent la nécessité d’un cadre réglementaire clair, consensuel, et reflétant au mieux la performance et l’impact carbone des diverses solutions. La future réglementation RE2020 et le projet de DPE, dont nous partageons la philosophie et l’ambition, sont une opportunité pour établir ce cadre réaliste et stable nécessaire aux investissements. En l’état actuel, les projets connus d’évolution du cadre réglementaire desservent fortement les solutions de chaleur et de froid renouvelables et leur attractivité, et vont, à notre avis, à l’encontre de la politique officiellement prônée.

Les opérateurs de la FEDENE, conformément à leur attitude constante, confirment leur disponibilité et leur souhait de travailler conjointement avec les pouvoirs publics sur ces deux sujets urgents pour contribuer à l’élaboration des solutions concrètes, participant activement à la relance économique et environnementale qui est aujourd’hui le principal enjeu auquel est confronté notre pays.


Télécharger le Communiqué de presse

07 Sep, 20

 

 

Communiqués de presse

Point Presse Bois-Energie : enjeux 2021 de la première énergie renouvelable de France

Point presse le 4 février de 10h30 à 12h : Le bois-énergie : enjeux 2021 de la première énergie... > Lire la suite

La Branche de l’Energie-Environnement se mobilise et propose des mesures en faveur de l’emploi et des compétences  

Formation professionnelle – Branche Energie-Environnement La Commission Paritaire Nationale de l... > Lire la suite

Pour atteindre les objectifs de la PPE, le développement de la géothermie comme technologie d’avenir ne doit pas être entravé

Vendredi 4 décembre, un séisme consécutif à la réalisation d’un forage géothermique au nord ... > Lire la suite